www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de la ligue hauts-de-france d'athlétisme
Actualités
RÉSUMÉ DES CHAMPIONNATS DE FRANCE DE CROSS A PLOUAY
Commentez cette actualité
12 Mars 2018 - florence
RÉSUMÉ DES CHAMPIONNATS DE FRANCE DE CROSS A PLOUAY

USA LIEVIN, CLUB STAR DES HAUTS-DE-FRANCE !

Les athlètes de l’USA LIEVIN ont raflé les 3 médailles individuelles de la ligue. 
Les coureurs du Catteau ont dominé le cross Masters par équipe.

La journée avait plutôt mal débuté. Le soleil qui illuminait le parcours spongieux depuis son lever, contredisant toutes les prévisions disparaissaient progressivement derrière de lourds nuages gris.

Les masters prenaient alors le départ sous une pluie s’intensifiant à mesure qu’ils progressaient sous un parcours très exigeant, assortiment de côtes raides, de longues descentes glissantes saturées d’une boue épaisse et collante
En l’absence de Guylain SHMIED, vice-champion de France en 2017, tous les espoirs étaient fondés sur le champion de France en titre, Djamel BACHIRI (LMA). Sauf qu’après s’être infiltré dans le peloton de tête lors du 1er tour, Djamel peinait à suivre les meneurs et à bout à mi-parcours, il mettait le clignotant pour sortir du jeu. La belle surprise venait de son compagnon de club, Irba LAKHAL, après 2 ans sans cross, il parvenait à s’introduire dans le Top ten : 9ème.
« Je suis super content, ça faisait 2 ans que je n’avais pas fait de cross et ma place me convient parfaitement. C’est un vrai parcours de cross très dur mais j’aime bien. C’est une seconde jeunesse, place à l’été maintenant ! »

























Alors que la course des masters laissait un petit sentiment de frustration par rapport à ce qu’on l’avait connu en 2017, la joie est venue de la formidable équipe des coureurs de fond du Catteau, une équipe si soudée, qu’ils écartaient toutes les autres clubs pour monter, impériaux sur la 1ère marche du podium (Abdelhadi EL HICHAM bel 6ème, Mohammed REZIGA 15ème, Stéphane CHOPIN 17ème, El Hassan BOUKNARI 52ème, Christophe MARION, Grégory LEMAITRE).
« Quand on a décidé de faire une équipe cette année, c’était forcément pour le titre. On s’est bien préparé, on se retrouvait le week-end pour faire des séances ensemble. Ça motive. Ces dernières semaines, avec le temps, on a eu beaucoup de malades et finalement, on a réussi à être tous présents aujourd’hui en forme ».












 





















Désillusion chez les jeunes

Margaux ZAJAC (AA), 11ème en cadette 1 et éclatante vainqueur des régionaux, s’était déplacée avec l’idée fixe de monter sur le podium. A la bagarre très longtemps pour une médaille de bronze, elle se laissait lentement endormir et laissait filer sa chance, elle prenait une 6ème place inondée de larmes.
« Je suis très déçue, je voulais vraiment la médaille. C’est un parcours pour moi, j’aime bien la boue et les côtes. Les deux premières places étaient inaccessibles, mais la 3ème place était à ma portée. J’ai craqué à mi-parcours, je me suis peut-être laissée endormir…je ne sais pas… »

























A noter la belle place de Coralie DRISS (AAC) 12ème place en cadette 1 !

Le parcours très rude a eu raison de la championne régionale junior, Margaux SIERACKI (LMA) qui n’a pas pu exprimer son talent, victime d’un malaise en fin de course.

Antoine SENART (VAFA), vice-champion de France cadet, prenait le départ confiant, après une spectaculaire démonstration de supériorité aux régionaux. Aux avant-postes dans le 1er tour, il s’est laissé vaincre par la boue qui a enseveli ses espoirs de briller sur le podium. Il termine à la 20ème place derrière le vice-champion régional Idriss BENSALEM (Aisne Athlé) qui s’interpose à une belle 11ème place.
« Je n’étais vraiment pas bien. J’ai eu une saison compliquée, j’étais en super forme à Gujan-Mestras, puis aux championnats d’Europe. Ensuite, j’ai eu une baisse de forme. C’est difficile d’avoir 2 pics de forme dans la saison. Pourtant aux régionaux, j’avais de bonnes sensations, je pensais que ça revenait. Aujourd’hui, je n’avais pas d’appui, je suis d’abord un pistard alors ce genre de parcours ne m’avantage pas. C’est très décevant, je vais faire le bilan avec mon entraineur ».












































Une fin de journée en apothéose avec trois médailles aux couleurs liévinoises.

S’il y avait une médaille inattendue, c’est bien la médaille d’argent sur le cross court espoir (nouveauté 2018) de Laurent DELANNOY. A son sourire éclatant et son regard incrédule, lui aussi semblait à peine réaliser l’exploit qu’il venait de réaliser. Habitué des places de 50ème lors de ses deux premières années espoir, il visait le top 30. Il se sentait en forme et ses excellentes sensations sur le parcours le rassuraient sur la possibilité enfin d’atteindre son objectif. Mais s’auréoler d’une médaille d’argent espoir et de terminer dans le top 10 (9ème et 6ème français) cela surpassait tous ses rêves. 
« Je suis trop content ! Je n’arrive pas à y croire ! Les deux dernières années, j’espérais toujours terminer dans les 30 premiers et à chaque Fois je finis dans les 50. Aujourd’hui j’espérais enfin entrer dans les 30 voire de façon inespérée dans les 20 alors dans les 9 ! Jai vraiment écouté mon coach, partir dans vingt, ne pas forcer dans les côtes et dérouler en descentes. J’avais des jambes, dans la boue, Je passais Super bien alors que je voyais les autres galérer. Je ne savais me pas combien j’étais au niveau espoir. J’étais loin de penser que j’étais 2eme ! C’est vraiment énorme ! »













































Sur le court également, Simon DENISSEL (LMA) trop confiant, s'est brûlé les ailes en s’alignant aux côtés des leaders dès le départ, trop d’énergie dépensée, à moins que son excellente saison de piste ait laissé des traces trop sévères pour un parcours aussi ardu. Le champion de France du 3000m doit se contenter de la 20ème place.
« Je crois que je suis parti trop vite, Je me suis mis tout de suite devant alors que j’aurais dû attendre. J’étais dans le rouge tout de suite. J’étais peut être un peu cramé par ma saison de piste. Ce n’est pas très grave, j’ai fait une bonne saison pour une reprise. Je pars demain un mois au Kenya avec Laurent DELANNOY pour bien préparer l'été ».

























Julie SYLVAIN, qui avait effleuré le podium masters l’an passé, voulait réparer cette frustration. Avec comme dicton tout donner pour rien regretter, elle prenait le départ des 9km de supplice. Avertie qu’elle tenait la médaille de bronze, les douleurs musculaires et la fatigue ne sont parvenus à miner son mental et elle passait la ligne arrivée heureuse 3ème.
« Ça fait plaisir une médaille, ça récompense tous les efforts, tous les entraînements seuls la semaine. C’était très très dur ! Je n’en pouvais plus. La dernière côté je le demandais comment j’allais la passer. J’ai trop mal aux mollets ! J’ai tout donné, Je n’ai rien lâché… »












































Alors que le titre espoir sur le cross long était à la portée de Jimmy GRESSIER, il ne voulait s’en satisfaire. Pourquoi jouer la médaille espoir alors qu’on pourrait tenter de monter sur le podium senior ? Dans cette optique, Jimmy sans se soucier des concurrents de sa catégorie  jouait des coudes sur la ligne de tête. Mais ses espoirs se sont vite évanouis à mesure que le rythme s’élevait et qu’accrocher les seniors devenait de plus en plus compliqué. Épuisé par ses velléités, il voit passer le 1er espoir sans rien y pouvoir faire, puis le second peu avant l'arrivée.
« Je suis parti pour la gagne. C’était très ouvert cette année et je pense que j’étais capable de faire un podium. Je me suis rendu compte que les seniors étaient encore un niveau au-dessus. Le parcours était très dur, j’ai vu passer Hugo hay à la moitié du parcours, Je n’ai pas été capable de le suivre puis ensuite à l’arrivée c’est pontier qui est passé. C’est sûr que si j’avais couru juste pour la victoire espoir, la course aurait été différente. Mais moi je cours toujours pour la gagne ».

























Excellente prestation en cadet de l’arrageois Vincent THELLIER, 13ème (23ème aux régionaux) alors que l’on attendait le champion régional Baptiste TERRENTROY (SAA), qui n’a pas apprécié le terrain trop lourd et ne prend que la 21ème place (19ème en cadet 1). 
« Je suis parti trop lentement, et devant ça allait trop vite. Avec un parcours comme ça, c’est difficile de revenir. Je préférais largement l’an dernier, sur un parcours sec et roulant. C’était trop boueux pour moi ».













































Sur le cross long, la 1ère régionale est Léa PLUMECOCQ 14ème et qui finit loin devant sa copine de club, Mélanie DOUTART (26ème).













































Belle place pour Elise DECORTE (RCA) sur le cross long qui finit 8ème espoir (48ème scratch).

Bonne récupération à tous les coureurs qui ont beaucoup souffert sur un parcours qui n'a jamais été aussi difficile depuis longtemps !

Retrouvez tous les résultats ICI et quelques photos very soon !

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
21/06 >
21/06 >
20/06 >  (1)
20/06 >
19/06 >
19/06 >
18/06 >
18/06 >
18/06 >
16/06 >
14/06 >
11/06 >  (2)
11/06 >
09/06 >
07/06 >
06/06 >
05/06 >
04/06 >
04/06 >  (1)
04/06 >
Les Espaces

Nos partenaires majeurs 











----

FORMATIONS ENTRAINEURS     EN LIGNE

----

SUIVI RÉGIONAL ATHLETES

----

AYEZ LE REFLEXE ! 


----

DECOUVREZ VOTRE PROFIL ALIMENTAIRE AVEC DIAGNOFOOD

----

Les CD d'Aménagement des cours d'école Cycle 1 et Cycles 2 & 3
A commander ici

----

LE SITE LHDFA :
SITE LE + VISITE DES 
LIGUES DE FRANCE

SUIVEZ LA FREQUENTATION

eps sport figurines 3D.gif

REJOIGNEZ-NOUS SUR :


FACEBOOK   TWITTER  

@LigueHDFA